Les racines arabes du libéralisme

Version française de l’allocution de Corentin de Salle, collaborateur du Centre Jean Gol au colloque « Bridging the Gap » organisé au Caire du 16 au 18 mai 2013.

Le libéralisme plonge historiquement quelques-unes de ses racines dans la pensée islamique. Nous savons que le monde arabe a fourni à l’Europe quelques-uns des instruments de sa renaissance au milieu du Moyen Age. Grâce à ces grands admirateurs des Grecs que furent Al-Fârâbî, Avicenne et Averroès, le savoir grec antique – philosophie, médecine, mathématique, astronomie -, après avoir partiellement disparu d’Europe, a trouvé refuge dans le monde musulman, qui l’a traduit en arabe, l’a accueilli, complété et prolongé, avant de le transmettre finalement à l’Europe, permettant ainsi sa renaissance intellectuelle et son expansion culturelle. Ce que nous savons moins, c’est que la pensée islamique a servi également d’inspiration à la pensée économique au Moyen Age…

Intégralité du discours ici: Les racines arabes du liberalisme